Quelques conseils à l’attention des tweetos en recherche d’emploi, mode #i4emploiR

Amis tweetos en mode #i4EmploiR, c’est à dire en recherche d’emploi et souhaitant bénéficier de l’attention et des « dons de RT » des membres du collectif #i4Emploi et de leurs sympathisants, je me permets ces quelques conseils, recommandations, et réflexions personnelles :

Épinglez votre dernier tweet #i4EmploiR

Pensez à épingler votre dernier tweet #i4EmploiR afin qu’il reste en tête des tweets sur votre profil.

Il y a une fonction dans Twitter qui permet d’épingler un (et un seul) tweet. Ce tweet apparaît toujours en tête de vos tweets dans votre profil (voir les 3 points à côté du tweet pour ce faire).

À quoi cela sert-it ? :

  1. Les personnes qui passent sur votre profil le voient et peuvent avoir la bonne idée de le retweeter / RT ;
  2. Tout un chacun voit lisiblement votre situation : certains ne lisent pas votre bio attentivement, ou à l’inverse certains membres du collectif #i4Emploi auront ainsi confirmation que le #i4EmploiR de votre bio est bien d’actualité.
  3. Certains membres du collectif #i4Emploi dont je fais partie « dé-retweetons » et « re-retweetons » vos tweets #i4EmploiR pour vous aider un peu plus qu’une seule fois.
    Si votre tweet est épinglé, nous pouvons le faire facilement et rapidement car il apparaît en tête dans votre profil. C’est quasi impossible si vous n’avez pas pris cette précaution.
    Ceci peut arriver suite à un événement qui nous a mené à nous rendre sur votre profil :

    1. vous avez attiré notre attention (positivement),
    2. nous ouvrons votre fiche Twitter résumée, et voyons que vous avez #i4EmploiR dans votre bio,
    3. nous allons alors sur votre profil pour vérifier que nous avons bien RT votre dernier tweet #i4EmploiR, ou pour le re-retweeter.

Ne faîtes pas (que) semblant

Ne faîtes pas (que) semblant d’être actifs sur Twitter.

Posez-vous également la question de ce que vous êtes et exprimez au travers de votre compte Twitter :

  • êtes-vous du style solitaire narcissique (qui se la joue « solo ») ou team player ?
  • adhérez-vous aux valeurs (solidarité, entraide) du collectif #i4Emploi et votre expérience vous sert-elle, si nécessaire, à prendre conscience des bienfaits de la bienveillance et de la générosité dans notre société ?

Ce que vous êtes, tout au moins vos choix et vos actes, sont visibles sur Twitter. Mieux que votre nez au milieu de votre visage.

Que dire d’un profil créé pour publier un appel à l’aide, bénéficier de l’action du collectif #i4Emploi, et sur lequel se désespèrent quelques tweets abandonnés là par leur auteur ? Quand l’intéressé affiche une fonction de community manager, trafic manager ou acteur des réseaux sociaux, « ça l’fait pas ! » (j’en ai vu un cas aujourd’hui. Sisi, je vous assure !)

Pire, que penser d’un profil qui n’a ni promu le collectif #i4Emploi (en RT un tweet du collectif #i4Emploi, accessible ici http://twitter.com/i4emploi), ni pris soin de venir lui-même en aide à d’autres twittos en recherche par le don d’un RT #i4EmploiR ?

Et après ?

J’ai eu l’occasion de relire des articles de presse ou web médias qui citaient des bénéficiaires du collectif #i4Emploi. J’ai eu la curiosité d’aller chercher ces personnes sur les réseaux sociaux, dont Twitter.

Quelle ne fut pas ma surprise :

  • agréable, de constater que certains continuent d’afficher le #i4emploi dans leur bio, et de venir en aide aux autres en offrant leurs RTs #i4EmploiR aux chercheurs d’emploi ;
  • abasourdie, de voir quelques bénéficiaires qui ont bien vite oublié les valeurs bienfaisantes du collectif #i4Emploi, et qui n’affichaient pas le #i4Emploi dans leur bio ni n’offraient leur générosité aux chercheurs d’emploi…

En tant que manager, en tant que citoyen, et en tant qu’homme, j’ai privilégié, je privilégie et je privilégierai celles et ceux qui sont réellement généreux et bienveillants, et qui savent remercier et renvoyer l’ascenseur. Ces team players sont d’ailleurs, souvent, de fabuleux performers : ils apportent une performance durable et bien d’autres choses là où ils passent. Après eux, l’herbe est toujours verte et continue de pousser.

Le collectif #i4Emploi ne m’a pas apporté de contacts entrants ni de résultats, mais j’y adhère, du fait de mes valeurs personnelles et parce-que c’est un acte personnel, simple, bienveillant, qui ne coûte rien.

Chacun est libre de faire comme il veut, certes, et je n’ai pas mandat pour « donner quelque leçon » de morale que ce soit (ça n’est pas mon objet) mais…

Je vous remercie de m’avoir lu, et vous invite à méditer sur tout cela.

Marc JESTIN
http://twitter.com/marcj0711
06 13 03 17 96 – mj@marc-jestin.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.